Alaina Lockhart

Votre députée de


Fundy Royal

Alaina Lockhart

Votre députée de


Fundy Royal

Menu

Collaboration entre le Gouvernement du Canada et des organismes locaux pour protéger et restaurer les ressources en eau douce du bassin hydrographique de la rivière Saint-Jean

Date de publication: 23 octobre 2018

10 octobre 2018 – Sackville (Nouveau-Brunswick)

Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger la nature et à la préserver pour les prochaines générations de Canadiens. Protéger et restaurer de précieuses ressources en eau, telles que le bassin hydrographique de la rivière Saint-Jean, le bassin hydrographique du Sud du golfe du Saint-Laurent et le golfe du Maine, nous permet d’assurer de l’eau plus propre à la prochaine génération.

Le 10 octobre, Alaina Lockhart, députée de Fundy Royal, au nom de l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé un investissement fédéral de plus de 1,19 million de dollars pour huit projets pluriannuels visant à protéger et à restaurer de précieuses ressources en eau douce du Canada atlantique. Le programme de financement des Initiatives des écosystèmes du Canada atlantique (IECA) a financé sept projets, et celui de l’Initiative du golfe du Maine en a financé un autre.

Ces projets brosseront un meilleur portrait de la santé des écosystèmes de l’Atlantique. Ils soutiendront des collectivités propres et durables ainsi qu’une croissance économique à long terme. On compte, notamment, le projet Collaboration visant à améliorer la santé des rives du cours inférieur de la rivière Saint-Jean. Mené par le Comité de restauration du bassin hydrographique de la rivière Kennebecasis, ce projet, qui est le résultat d’une collaboration entre sept groupes environnementaux du sud du Nouveau‑Brunswick, a reçu 97 012 $ de la part du programme de financement des IECA.

Ce projet traitera de problèmes complexes en matière de qualité de l’eau du Canada atlantique par le biais de planifications intégrées et de prises de décisions collaboratives qui entraîneront des actions et des résultats environnementaux mesurables. Le financement permettra également la conservation, la restauration et l’amélioration de la vallée de la rivière Saint-Jean. Le programme de financement des IECA soutient une approche fondée sur l’écosystème pour améliorer la santé, la productivité et la durabilité des écosystèmes du Canada atlantique.

Grâce à des partenariats et à des mesures collaboratives solides, ces projets entraîneront des résultats environnementaux positifs. Ces initiatives permettent de conserver notre milieu naturel et améliorent la qualité de notre eau. Elles peuvent également créer des collectivités et des partenariats actifs ainsi que des possibilités d’emploi intéressantes.

Citations

« Le gouvernement du Canada réalise des investissements historiques dans la protection de la nature, notamment dans la protection des ressources en eau douce comme le bassin hydrographique de la rivière Saint-Jean, le bassin hydrographique sud du golfe du Saint Laurent et le golfe du Maine. Dans la lutte contre les changements climatiques, des partenariats avec les organisations non gouvernementales, les gouvernements et organisations autochtones, l’industrie et le milieu universitaire au Canada atlantique sont essentiels. Nous devons tous conjuguer nos efforts pour protéger l’environnement du Canada et créer une économie durable pour nos enfants et nos petits-enfants. »L’Honorable Catherine McKennaMinistre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le financement de projets par l’intermédiaire de programmes tels que les Initiatives des écosystèmes du Canada atlantique nous aide à voir les efforts réels et concrets déployés pour protéger et conserver le bassin hydrographique de la rivière Saint Jean. Le Comité de restauration du bassin hydrographique de la rivière Kennebecasis est un leader important de la collectivité de Fundy Royal. Je suis fière de constater que notre gouvernement a été en mesure de soutenir cette incroyable initiative ainsi que d’autres projets. Grâce aux mesures combinées prises sur le terrain par des groupes communautaires, des groupes autochtones et tous les ordres de gouvernement, ces bassins hydrographiques ont une bien meilleure chance de préserver leur santé, leur diversité et leur productivité pour les générations à venir. »Alaina LockhartDéputée de Fundy Royal

« Notre projet Collaboration visant à améliorer la santé des rives verra la réalisation de plusieurs projets de restauration à l’échelle du cours inférieur de la rivière Saint-Jean. Il augmentera la capacité de création de partenariats entre les groupes de protection des bassins hydrographiques en vue de réaliser des projets similaires à l’avenir. Ces initiatives nous permettront de continuer à améliorer la qualité de l’eau, de favoriser la santé des bassins hydrographiques et de renforcer la résilience de la collectivité face aux changements climatiques de la rivière Saint‑Jean. »Ben WhalenGestionnaire de projet du Comité de restauration du bassin hydrographique de la rivière Kennebecasis

Faits saillants

  • En 2018 et 2019, les Initiatives des écosystèmes du Canada atlantique se concentrent sur deux écosystèmes prioritaires inquiétants : les bassins hydrographiques de la rivière Saint-Jean et du Sud du golfe du Saint-Laurent.
  • La rivière Saint-Jean est un cours d’eau international et interprovincial qui coule sur 673 kilomètres au Maine, au Nouveau-Brunswick et au Québec, et dont le bassin hydrographique couvre 55 000 kilomètres carrés. Il tombe dans le territoire traditionnel du peuple malécite et il fait partie du Réseau des rivières du patrimoine canadien depuis 2013.
  • La région du bassin hydrographique du Sud du golfe du Saint-Laurent est une région écologique, économique et socioculturelle importante de l’Amérique du Nord. Les collectivités établies le long de sa côte dépendent de ses ressources pour leur revenu et leur qualité de vie. La région soutient des écosystèmes clés tels que des marais salés, des plages, des estuaires et des forêts.
  • Le golfe du Maine est un large bassin hydrographique couvrant une grande partie des provinces de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick ainsi que des États du Maine, du New Hampshire et du Massachusetts, qui touchent ses côtes. Il s’agit d’un écosystème productif qui est important sur les plans environnemental et économique pour le Canada. Plus de 3 000 espèces marines et oiseaux se trouvent dans le golfe du Maine, dont plus de 30 sont en péril.
  • Les sept groupes environnementaux participant au projet Collaboration visant à améliorer la santé des rives du cours inférieur de la rivière Saint-Jean sont :
    • Le Comité de restauration du bassin hydrographique de la rivière Kennebecasis (chef de projet)
    • Hammond River Angling Association
    • Nashwaak Watershed Association
    • Le Programme d’action des zones côtières de l’Atlantique, à Saint-Jean
    • Canaan-Washademoak Watershed Association
    • Belleisle Watershed Coalition
    • Oromocto River Watershed Association

Liens connexes

Coordonnées

Caroline Thériault
Attachée de presse
Bureau de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613‑462-5473
caroline.theriault2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819‑938-3338 ou 1‑844‑836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Kirstin Duffley
Coordinatrice des communications et liaison
Bureau de la députée Alaina Lockhart
506‑832-4200
alaina.lockhart.c1b@parl.gc.ca