Alaina Lockhart

Votre députée de


Fundy Royal

Alaina Lockhart

Votre députée de


Fundy Royal

Menu

Op-Ed: Groupes de travail voués au secteur laitier dans la foulée de l’AEUMC

novembre 2018 – Par Alaina Lockhart, députée de Fundy Royal

Le 30 septembre, le Canada et les États-Unis ont conclu une entente afin de former, avec le Mexique, l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC). L’Amérique du Nord est la plus grande zone commerciale au monde, et c’est là que se joue le quart de l’économie mondiale. Grâce à cet accord, le Canada pourra demeurer un joueur important de cette zone commerciale et assurer l’avenir de nombreuses entreprises d’un bout à l’autre du pays.

En fait, pour bien des entreprises du Canada atlantique, le marché des États-Unis représente près de 1 milliard de dollars en exportations. Dans la région de Fundy Royal, les entreprises telles que GE Barbour, à Sussex, bénéficient maintenant de la stabilité voulue pour poursuivre leur expansion aux États-Unis, mais aussi pour percer divers marchés étrangers.

Suivant l’annonce de la conclusion de l’AEUMC, j’ai entendu les préoccupations des producteurs laitiers de Fundy Royal devant l’accès au marché canadien que confère l’accord. Au cours des dernières semaines, voulant comprendre les défis auxquels les producteurs locaux sont confrontés, j’ai fait une tournée des fermes de River Glade à Sussex; des agriculteurs m’ont accueillie dans leur cuisine et je les ai écoutés. Une des rencontres les plus productives a été une table ronde improvisée à laquelle ont participé environ 25 jeunes producteurs laitiers. Ils m’ont bien fait comprendre leur réalité et l’incertitude de leur situation. Pour reprendre l’exemple de l’un d’eux, au cœur de la tempête, il faut stabiliser le navire avant de mettre le cap quelque part. Je ne peux que lui donner raison, et j’espère pouvoir être utile à cet égard dans les mois à venir.

Ces échanges ont bien sûr été éclairants, mais je suis aussi bien au fait du quotidien des familles agricoles. De ma jeunesse passée à la ferme de mon grand-père, à mon implication dans le mouvement des 4‑H, en passant par mon expérience en tant qu’entrepreneure locale au service des familles d’ici et en tant que membre du Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire, je sais pertinemment que l’agriculture est plus qu’un secteur économique : c’est le gagne-pain des familles, et de génération en génération, et la source de revenus de collectivités comme la nôtre.

Étant votre représentante à Ottawa, j’ai fait part de tous vos commentaires, et de ma propre expérience, au premier ministre lui‑même et au ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Je suis persuadée qu’ils comprennent à quel point le soutien du gouvernement est important pour le secteur laitier.

Cette semaine, le ministre MacAulay a annoncé l’établissement de deux groupes de travail qui compteront à leur bord des représentants des Producteurs laitiers du Canada et de l’Association des transformateurs laitiers du Canada, de même que des représentants régionaux d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.  Grâce à cette collaboration, les groupes de travail pourront veiller à ce que le soutien accordé convienne à chacun des secteurs soumis à la gestion de l’offre, et à ce que les représentants aient voix au chapitre dans l’élaboration d’une vision à long terme pour le secteur laitier. Je m’engage d’ailleurs à me faire la porte-parole de Fundy Royal tout au long de ce processus.

En terminant, j’aimerais souligner que quelque chose de très positif est en train de se passer au Canada. Il est encourageant de voir les consommateurs canadiens reconnaître l’importance d’acheter des produits laitiers locaux, mais aussi de soutenir les agriculteurs qui nous nourrissent, qui nous emploient et qui s’approvisionnent localement. Ces fermes sont l’âme de nos collectivités rurales, et nous devons nous serrer les coudes pour assurer leur prospérité future.

Je suis impatiente de poursuivre le dialogue avec les producteurs laitiers et Agropur, notre transformateur laitier local. Je veux m’assurer que nous allons effectivement travailler ensemble afin de garantir la prospérité des producteurs laitiers locaux et la vitalité de nos collectivités rurales.

 

Alaina Lockhart est députée de la circonscription de Fundy Royal